Le long processus de l’écriture

Placeholder Image

Confortablement installé, mes doigts pianotent le clavier. Les idées m’apparaissent clairement, me voilà fin prêt pour commencer ce blog sur le processus de mon apprentissage à l’écriture.

C’est comme cela que j’aurai aimé commencer ce blog. Vautré dans mon canapé, je pianote sur un clavier, mes jambes tendues, posées de manière faussement décontractées sur la table basse du salon. Déjà j’ai conscience de mal commencer. Bien que les idées se bousculent leurs qualités restent insatisfaisantes. Voilà la réalité. Je suis en plein complexe de la page blanche. J’ai tenté d’écrire et de réécrire, rien n’y fait. Je me retrouve face à cette couleur froide déposant se givre glacé sur mes doigts. Cela impacte ma fierté. J’écris sans joie. Mon rythme cardiaque apathique s’étouffe, J’essaye alors l’honnêteté.

Modestement, je pense que le premier sens profond de l’écriture est celui de l’honnêteté. En écrivant ces lignes, J’efface de nombreux mots, des mots que je qualifie de faux. Ceux-ci  empêchent la sincérité de transparaître et atténuent l’intensité de mes propos. J’ajoute alors des adjectifs sans valeur, j’ostracise mon intégrité et la cache sous un tas d’adverbes impatients. Je pense bien faire. Les mots raisonnent juste. La sonorité des participes présents accentuent l’impression de fluidité, je me laisse alors aller à quelques exagérations dans les descriptions. Les détails semblent avoir leurs importances. J’écris sans trop me soucier. À force de complaisance, j’en arrive à me servir d’images poétiques délavées que je pense pouvoir me réapproprier. Visuellement ça en jette ! Je me relis… Ça ne fonctionne pas ! Dans mon autosatisfaction, focalisé sur la beauté, j’en oublie l’essentiel. Pourquoi écris-je ? Que m’apporte ce sentiment au moment de l’écriture ? A peine ai-je négligé cela que me voilà empêtré dans la suffisance de mon éloquence. Je lis mes phrases avec orgueil et ce génie autoproclamé. Les clichés littéraires dans lesquels se perd la simplicité du verbe, parasite mon imaginaire. J’échoue. Évidence faite, la réappropriation de ses fameuses images poétiques semble plus compliquées qu’il n’y parait. Je perds ma sensibilité. A ce stade-là, inconsciemment, je sais qu’il est trop tard. Malgré tout je m’acharne avec quelques descriptions désespérées supplémentaires. Les phrases s’allongent et perdent de leur dynamisme. Le rythme de l’histoire est écartelé. Très vite je ne sais plus où mettre les points et les virgules. Je me fourvoie dans la vanité et refuse l’évidence. Ce texte est-il vraiment de moi ? C’est alors qu’avec réticence, je finis par tout effacer, pour mieux recommencer…

Qu’est-ce qu’écrire ? Comment écrire ? Pourquoi écrire ? Ce blog aura pour but de poser toutes ces questions. Pour au final construire ce style littéraire que je me suis promis d’incarner.

Let’s Rock and Write mother fucker !
Pourquoi un tel titre pour un blog sur l’écriture ? La prochaine fois peut être tenterai-je d’y répondre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 commentaires sur “Le long processus de l’écriture

  1. Beau projet que tu commences mon p’tit Fred, j’espère qu’il te mènera loin dans la découverte de l’écriture et enrichira l’expression de tes sentiments, que ce soit par l’écriture ou la musique. Les deux peuvent créer une belle synergie. Je ne peux que te conseiller, pour bien écrire, de lire : lire pour apprendre les syles d’écriture, lire pour comprendre les techniques littéraires, lire pour apprendre la vie des auteurs, grands ou petits-sans élitisme intellectuel, tout est bon à prendre ; pour moi, « anything goes »-. Lire enfin pour débarasser tes mots des scories qui les salissent comme des poussières (fautes d’orthographe, de grammaire, redondances, imprécisions,orgueil,…) et doivent donc être balayées sans pitié.
    Naturellement, la lecture seule est une connaissance vaine sans pratique, aussi j’espère que si tu lis beaucoup, tu écriras encore plus, et nous réjouiras de tes productions à l’avenir.
    Une montagne se dresse devant toi mais nous les lecteurs sommes là pour te pousser vers le haut ! Axé !
    Ps : ceci est mon avis uniquement et n’a pas valeur de vérité universelle, j’espère seulement que tu y trouveras des idées utiles à ton projet 🙂

    Aimé par 3 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s